Les blasons des seigneurs de Roche la Molière

Les blasons

diaporama-blasons-pdf.pdf diaporama-blasons-pdf.pdf

 

Cliquez sur le lien pour voir ce diaporama (déroulement manuel).

 

Texte de Forez info  sur cette exposition au chateau :

L' Association Amiproche, les Amis du Patrimoine de Roche-la-Molière, présente actuellement une exposition sur les blasons des seigneurs  de Roche-la-Molière et autres propriétaires du château. Ce qui suit reprend en partie un diaporama aimablement communiqué par Serge Arnaud. Nous n'avons conservé que les blasons des principales familles.

D'après le Dictionnaire topographique du département de la Loire, sa plus ancienne mention, "Castrum Rochie", date de 1173. Elle figure dans l'acte de partage entre l'archevêque de Lyon et le comte de Forez. Reste qu' une certaine obscurité enveloppe l'origine du château, comme l'écrivait Emile Salomon dans son Histoire des château du Forez.

Les seigneurs de Jarez en furent peut-être les fondateurs. "Rien n'est plus probable" pour Jean-Antoine de La Tour-Varan. Mais les premiers propriétaires ne sont connus qu'à partir de la fin du XIIIe siècle. Ce sont les Lavieu, qui ont laissé leur blason à la commune, et dont l'auteur de la Chronique des châteaux et abbayes (tome II) a tenté de faire la généalogie.

Il évoque en premier lieu Artaud de Lavieu puis Gaudemar.
Au XIVe siècle, un de leurs descendants, Briand de Lavieu, épouse Blanche de Cosan (de Couzan) c'est à dire une fille de la célèbre maison de Damas.
Le couple a eu au moins une fille dénommée Catherine, qui se maria avec un rejeton de la famille de Sénectère.
Leur fils, Jean de Sénectère, reprit le nom de Lavieu et épousa Alix de Sémur.
Le couple eut plusieurs enfants dont Jean qui se maria avec Marguerite de L'Espinasse. Nous sommes au XVe siècle.
En 1464, le château passe aux mains des Augerolles par le mariage de Catherine de Lavieu avec Jean d'Augerolles, seigneur de Saint-Polgues en Forez.
Il le resta jusqu'à l'année 1586 qui vit Françoise d'Augerolles épouser Alexandre de Capponi. Les Capponi, originaires d'Italie, possédaient le château de Feugerolles au Chambon.

Deux ans plus tôt s'était produit un drame célèbre. Un différend opposait Antoine d'Augerolles à Aymar, seigneur de Saint-Priest. Au cours d'une rixe, le seigneur de Roche, et son fils Jean, furent mortellement blessés.

En 1623, Gaspard de Capponi épouse en premières noces une fille de Crémeaux: Isabeau. Puis en 1647 Madeleine du Peloux.
C'est à elle que Jean-François Anselmet, seigneur des Bruneaux (Firminy) rachète le château en 1677. L'année précédente Angélique de Capponi avait épousé Pierre-Hector de Charpin. Claude Gabriel Anselmet, frère de Jean-François, en ayant hérité, celui-ci le revend au couple, qui le garda peu de temps puisqu'il est vendu en 1688 à Pierre Duon.

Le château vit ensuite défiler de nombreux propriétaires. D'abord Jean Perrin de Vieuxbourg, qui le racheta à la veuve de Duon (1719) puis son fils Alexis Bonnaventure (1723). En 1745, il fut cédé à Jean-Louis Girard. A peine un an plus tard, il était tué dans un duel à Lorient. Le château revint à sa soeur qui épousa Pierre-Antoine Chapuis de Maubou et de la Goutte. En 1765, le duc de Charost-Bethume l'acheta en même temps qu'il obtenait du roi la concession des mines de charbon. Puis ce fut, en 1772, Jacques Neyron, riche fabricant de rubans stéphanois. Cette famille était originaire de Monistrol-sur-Loire. A sa mort en 1811, il passa à son fils Claude-Aimé. La famille Neyron en resta le propriétaire jusqu'en 1951. Il entra alors dans le giron municipal.

http://www.forez-info.com/encyclopedie/traverses/17607-de-quelques-blasons-des-seigneurs-de-roche.html








 
 
 
 
 
 
 
 

13 votes. Moyenne 4.77 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×