l' ancienne et la nouvelle église

 

La première église :

En 1842, le conseil municipal de Roche sous la présidence de M.Antoine Guichard, maire, demanda que la commune soit érigée en paroisse, ce qui fut accordé par une ordonnance royale de Louis-Philippe le 6 octobre 1843. On avait un peu anticipé l'autorisation officielle puisque l'église avait été construite en 1842...

Cette ancienne église se trouvait à proximité du château, à peu près à l'emplacement de la caisse d'épargne actuelle. Cette église ,construite à moindres frais et avec des matériaux de mauvaise qualité, sera démolie en 1903, après la construction de la nouvelle église.

La nouvelle et actuelle église :

Construite de 1900 à1902, cette église est placée sous le vocable de l' Immaculée Conception. C'est un vaste monument de style romano-byzantin dont l'architecte fut Jean- Louis Sainte Marie PERRIN, connu pour avoir participé à la construction de la basilique de Fourvière à Lyon.

L' exploitation d' une couche de charbon sous l'église pendant la guerre de 1939-1945 amena la Compagnie des Mines à faire exécuter des travaux de consolidation des voûtes et des arcs.

Les 4 statues placées dans le choeur proviennent de l'ancienne église construite en 1842. Une statue est dédiée à la Vierge, une autre à Sainte Barbe. Une statue de Notre Dame de Pitié rappelle qu'un pélerinage eut lieu de 1907 à 1920.

Le chemin de croix est remarquable.

Le choeur de l'église s'enrichit en 1925 d'une fresque représentant, autour de la Vierge glorifiée par les anges, Saint Isidore, patron des cultivateurs  et Sainte Barbe patronne des mineurs. la scène est délimitée par 3 rangées de caissons peints représentant les signes du zodiaque, des fleurs et des fruits. C'est l' oeuvre du peintre lyonnais Georges DECOTE (1870-1951) ami de l'architecte Sainte Marie Perrin et qui a signé également les dessins des 2 grandes verrières de transept datées de 1925 et 1931. Cette fresque est représentative de ce qu'était Roche au début du XX ème siècle : un petit bourg groupé autour de son château, peuplé de mineurs et paysans et dédié à la Vierge depuis le Moyen-Age.

Le grand vitrail de droite qui fait pendant au vitrail représentant la descente de croix est dû, comme la fresque du choeur, au peintre lyonnais Georges DECOTE.

Don d'une famille locale, il représente la Sainte Famille dans un décor de village de Palestine.Entourant l'enfant Jésus, Saint Joseph est debout avec ses outils de menuisier, la Vierge assise file la quenouille. La fille du donateur est représentée sur le vitrail. Les 2 personnages agenouillés en bas à droite portent les outils de mineur: le pic et la lampe à huile appelée crézieu.

Une sculpture sur bois fixée à un pilier du choeur représente Sainte Anne patronne de la paroisse (Ste Anne de Liseron); Elle est dûe au sculpteur ukrainien Youri Tikhi.

Texte et dessin de l'ancienne église de M. Henri Nochez.

Photo couleur de l'église actuelle de M. Claude Tamet.

16 votes. Moyenne 4.56 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site